Biodiversité

Espaces Naturels Sensibles et Vie des Territoires: Les espaces naturels sensibles en Aveyron

Un petit point sur les Gypaètes caussenards…


   06 Jan

Un petit point sur les Gypaètes caussenards…

 

Dans le cadre du programme de réintroduction du Gypaète barbu dans le Massif central, la Commission permanente du 16 décembre 2013 a octroyée à la LPO Grands-causses une aide financière de 21 000 €.

Ce projet de renforcement de la population européenne de Gypaète barbus initié en 2012, doit se poursuivre sur les 10 année à venir, en utilisant conjointement le site de lâcher de la Lozère (commune de Meyrueis) et celui de l’Aveyron, qui est inclus dans le périmètre de l’Espace Naturel Sensible des Gorges du Trévezel (commune de Nant).

Basalte et Cardabelle ont été lâchés en 2012 en Lozère et après avoir exploré en profondeur le Massif central, Cardabelle a rejoint les Pyrénées le 12 mai 2013, tandis que Basalte a franchi la vallée du Rhône pour filer vers les Alpes à peine 2 jours plus tard…

Gypaète barbu Basalte (1)

Un deuxième lâcher de 2 mâles ( Dourbie et Layrou), s’est déroulé dans l’ENS des gorges du Trévezel le 6 juin 2013. Quelques jours après leur envol, Dourbie a été retrouvé mort dans les gorges de la Jonte à cause d’un choc avec une ligne électrique et suite à de mauvaises conditions météorologiques.

Depuis quelques semaines, Layrou a été rejoint par Basalte et ils sont régulièrement observés ensemble, comme ce mardi 31 décembre sur le causse Méjean…

Photos : Frédéric Delmas

Layrou entrain d'essayer de casser un os Gypaète barbu basalte et layrou

Flux RSS 2.0 des commentaires. Vous pouvez réagir, ou faire un trackback.

Un commentaire

  1. cantagrel david dit :

    Il faudrait en relacher un autre couple.

Réagissez