Biodiversité

Espaces Naturels Sensibles et Vie des Territoires: Les espaces naturels sensibles en Aveyron

Layrou a eu chaud !


   25 Août

Layrou a eu chaud !

Gypaète barbu Layrou (4)

Lâché en 2013 sur l’Espace Naturel Sensible des gorges du Trévezel (commune de Nant), Layrou avait depuis quelques mois des envies d’évasion…Après avoir passé 4 jours dans la rade de Brest, il entame le 5 juin un retour vers les grands-causses. Alors qu’il survole le département du Lot, il est victime d’un tir volontaire au plomb. Ce n’est que le 16 juin qu’une équipe de la LPO et du Parc des Cévennes le récupère extrêmement affaibli grâce à sa balise GPS. Il subit quelques heures après une opération chirurgicale et on lui prodigue des soins durant plusieurs jours.

Il est ensuite placé dans une volière sur le site de Cassagnes (causse Méjean) pendant 5 semaines, puis sur le site de Meyrueis, là où quelques jours plus tôt Jacinthe et Adonis ont pris leur envol.

C’est là qu’il retrouve enfin le plaisir de voler, sur de courtes distances dans un premier temps, puis progressivement vers les plus hautes altitudes.

On peut vraiment dire que Layrou est un miraculé !

Layrou et son os

Depuis sa récupération, une enquête préliminaire de l’ONCFS du Lot est en cours pour identifier l’auteur de cet acte inacceptable et illégal. La LPO dépose plainte contre X pour infraction de mutilation d’espèce protégée avec intention de le détruire (délit réprimé de 15.000 € d’amende et un an d’emprisonnement).

Le Conseil général de l’Aveyron est un partenaire important du projet de réintroduction du Gypaète barbu dans les grands-causses, qu’il accompagne et finance depuis 2012.

Pour en savoir plus : http://rapaces.lpo.fr/gypaete-grands-causses

Flux RSS 2.0 des commentaires. Vous pouvez réagir, ou faire un trackback.

Réagissez