Biodiversité

Espaces Naturels Sensibles et Vie des Territoires: Les espaces naturels sensibles en Aveyron

Les espaces naturels sensibles en Aveyron


   23 Fév

Les espaces naturels sensibles en Aveyron


Le Département de l’Aveyron possède une richesse naturelle d’une grande valeur. La préservation et la valorisation de ces milieux naturels est l’un des chantiers porté par le programme Espaces Naturels Sensibles.
Outil non réglementaire de protection des espaces naturels, la démarche ENS ne revêt pas de caractère coercitif, mais s’inscrit dans une logique de Développement Durable en partant du précepte selon lequel la nature ne peut être préservée que si les personnes peuvent en profiter et savent la respecter.
En effet, les ENS réussissent à faire coïncider au niveau local, des intérêts économiques (attractivité du territoire, tourisme, agriculture…), sociaux (éducation à l’environnement, qualité de vie…) et environnementaux (préservation des richesses naturelles, maintien des milieux remarquables…).
Pour mettre en œuvre cette politique, le Conseil Général dispose d’un outil financier : la Taxe Départementale des Espaces Naturels Sensibles (TDENS). Instaurée en 1996 dans le département et fixée depuis au taux de 1%.
Dans le cadre du « Projet pour les Aveyronnais », l’Assemblée Départementale a réaffirmé le souhait de préserver et mettre en valeur le patrimoine naturel riche et diversifié de son territoire, et a renforcé son intervention en matière d’ENS à travers 4 axes principaux.
Un appel à projets sur 35 sites du département au patrimoine naturel remarquable

Cette démarche donne la possibilité aux collectivités concernées par l’un de ces sites (Communes, groupement de communes), et aux associations agréées en environnement, de faire acte de candidature auprès du Conseil Général, pour la mise en œuvre d’un projet de préservation et de mise en valeur de ces espaces.
Les trois spécificités de cette démarche :
– un accompagnement technique à disposition des porteurs de projets, débouchant sur la rédaction d’un document de synthèse (schéma directeur) ;
– la proposition d’un label départemental, avec notamment la mise en place d’une signalétique spécifique sur les sites labellisés ;
– un appui financier incitatif

Plaquette de communication sur l’appel à projets envoyée à toutes les collectivités aveyronnaises

Un programme d’intervention auprès des collectivités locales, pour des projets de préservation et de mise en valeur de zones naturelles remarquables
Ce dispositif permet d’aider les collectivités locales non concernées par les 35 sites prioritaires de l’appel à projets, pour mettre en place des projets de protection et de valorisation d’espaces naturels à forte valeur écologique.
Depuis son instauration le 8 décembre 2000, il a permis d’aider l’acquisition et la valorisation d’un peu plus de 650 Ha d’espaces naturels répartis sur le département (berges de rivières, falaises calcaires, zones humides, pelouses sèches, forêts naturelles, lacs ou étangs…) On peut citer notamment : le site de Roquesaltes (photo ci-dessous) sur la commune de St-André de Vézine, la Devèze Grande sur la commune de la Loubière, le site de Peyrebrune sur la commune d’Alrance, la pointe du Boffi, sur la commune de Millau, le Puech de Flauzins, sur la commune de Lescure-Jaouls…

Une gestion des deux sites de son réseaux départemental (la tourbière des Rauzes et le Verger conservatoire du châtaignier)
Le Conseil général de l’Aveyron participe à la préservation, la gestion et la mise en valeur des sites dont il est propriétaire : la tourbière de la plaine des Rauzes et le Verger Conservatoire du Châtaigner. Ces sites sont les « vitrines» et les terrains d’expérimentation pour les ENS de l’ensemble du territoire.
La tourbière de la plaine des Rauzes : propriété du Conseil Général de l’Aveyron (12 ha à cheval sur les communes de Saint Léons et de Saint-Laurent-de-Lévézou, sur le plateau du Lévézou), elle est la vitrine de la politique en matière d’Espaces Naturel Sensibles.

Highland cattle sur la tourbière des Rauzes
Ce site présente un intérêt botanique majeur :
– 12 espèces sont rares et menacées (droséra à feuille ronde, petite utriculaire…)

Droséra à feuilles rondes

Petite utriculaire

– 19 espèces d’intérêt patrimonial (trèfle d’eau, linaigrette, comaret, épipactis des marais…)

Trèfle d’eau

– 5 espèces de sphaignes

Mais aussi faunistique, avec la présence du busard cendré, de la grenouille rousse, de l’Azuré des mouillères…
Depuis le 1er avril 2007, l’ADASEA de l’Aveyron (Association Départementale pour l’Aménagement des Structures des Exploitations Agricoles), suite à un choix par appel d’offre, met en œuvre le plan de gestion du site élaboré en 1997 puis révisé en 2002 et 2007, pour les 5 années à venir.
De nombreuses actions à but pédagogique avec les écoles du canton de Vezins, scientifiques en partenariat avec l’Université de Toulouse le Mirail, et de sensibilisation du grand public à travers les visites guidées, sont organisées sur le site. Également, l’insertion dans l’économie locale a été développée, dont notamment le lien avec les agriculteurs du secteur.
Le Verger Conservatoire du Châtaigner : situé au lieu dit « la Croix Blanche », sur la commune de Rignac, ce site de 12.5 ha est la propriété du Conseil Général. Il est géré par l’Association « Aveyron Conservatoire Régional du Châtaignier ».

Les objectifs de l’association sur ce site sont :

– la préservation du patrimoine génétique existant ;
– la recherche et implantation de nouvelles espèces sur le site
– le renseignement d’une base de données régionales sur les variétés de châtaigniers ;
– le développement des activités liées à la châtaigne.
Une sensibilisation des collégiens à la préservation de l’environnement, à travers l’opération « Collégi’ENS ».
Parmi ces démarches novatrices du « Projet pour les Aveyronnais », une opération de sensibilisation des jeunes collégiens aveyronnais, à la connaissance et la préservation des milieux naturels de notre territoire a été proposée.
Cette opération, intitulée COLLEGI’ ENS, a permis au cours du printemps 2010, à 1537 élèves âgés entre 10 et 13 ans (classes de 6ème, 5ème et 4ème) de découvrir sous forme de visites animées, 5 Espaces Naturels Sensibles du département.

Quelques Espaces Naturels Sensibles Aveyronnais

Le lac des Galens

Le Rougier de Montlaur

VTTiste dans le cirque de St-Marcellin

Une Cazelle sur le Causse de Villeneuve


Un élevage de vaches Aubrac en Agriculture Biologique sur le marais de Montaris
(Causse de Villeneuve)

Crédits photos : Conseil général de l’Aveyron et Nicolas Cayssiols

3 commentaires

  1. Ferrier dit :

    Moi j’aimerais mettre tout l’Aveyron en E.N.S. car je trouve que l’Aveyron et ses beaux paysages le méritent !!

  2. […] Retrouvez tous les espaces naturels sensibles de l’Aveyron sur biodiversite.aveyron.fr/les-espaces-naturels-sensibles-en-aveyron […]

  3. serre dit :

    L’AVEYRON est rester vrais paysages magnifiques accueil très chaleureux très bons restos du terroir cela fait 3 ans que nous frequentons le département et nous en voulons encore à l’an prochain

Réagissez